Robert Combas bientôt au Mac de Lyon

Lyon, le 17 juin 2011, Art Media Agency (AMA).

Après une rétrospective sur Ben, le Mac de Lyon consacre ses murs à un autre artiste français et vivant : Robert Combas. 200 œuvres de l’artiste devraient être présentées en 2012, du mois de février au mois de juillet.

Robert Combas sélectionnera pour l’occasion des œuvres des années 70 à nos jours et il installera aussi dans le musée un atelier studio d’enregistrement où il créera des peintures et des clips. La rétrospective devrait s’intituler « Greatest Hits ».

Le peintre, né en 1957 aime comparer sa peinture à du rock. Il est l’initiateur du mouvement de la figuration libre avec un autre artiste : Hervé Di Rosa. Après avoir étudié à l’École des beaux arts de Montpellier, Robert Combas prend l’art conceptuel — très en vogue à cette époque — à contre-pied et revient à la figuration.

Combas est un artiste très productif ce qui peut expliquer ses variations de prix aux enchères. Une même toile s’était échangée un peu plus de 60.000 € au début des années 90 pour se revendre le tiers dans les années 2000. Ses tableaux s’échangent en moyenne entre 10 et 20.000.

Il est l’un des artistes français les plus vendus dans le monde, il figure chaque année dans le top 100 des artistes contemporains dressé par Artprice. Il figurait en troisième position en 2004 pour arriver en 70e positions en 2006. En 2010 il est classé au 71e rang, mais ce qui frappe dans ce classement c’est le nombre de ventes, dont les œuvres de Combas sont l’objet.