Les Zodiac Heads d’Ai Weiwei ont reçu le titre de « Meilleur Projet dans un Espace Public »

New York, le 20 mars 2012, Art Media Agency (AMA).

L’Association Internationale d’Art Critique des États-Unis (AICA-USA) a annoncé, parmi les récompenses annuelles, l’attribution du prix « Meilleur Projet dans un Espace public » à Ai Weiwei, pour ses Zodiac Heads.

Les « awards » de l’AICA-USA honorent artistes, conservateurs, musées, galeries et autres institutions culturelles pour leur excellence dans la conception et la réalisation d’expositions. Les projets gagnants ont été nommés et élus par les 400 membres actifs de l’AICA pour récompenser les expositions de la saison précédente (juin 2010 à juin 2011).

Le célèbre artiste contemporain chinois Ai Weiwei a été acclamé pour sa réinterprétation des douze têtes d’animaux de bronze représentant le zodiaque chinois traditionnel. « Circle of Animals / Zodiac Heads » est le premier projet de sculpture public de cette envergure de l’artiste.

Conçues au XVIIIe siècle par deux jésuites européens servant à la cour de l’Empereur Qianlong de la dynastie Qing, les douze têtes d’animaux du zodiaque ont à l’origine fonctionné comme une horloge à eau, placée dans les jardins à l’européenne du Yuan Yuanming. En 1860, des troupes françaises et britanniques ont fouillé dans le Yuan Yuanming et ont volé les têtes.

« Circle of Animals / Zodiac Heads » est la pièce maîtresse d’une exposition touristique mondiale, organisée par AW Asia. Elle a démarré en septembre 2010 à São Paulo et bouclera son tour à l’automne 2013, à Tel-Aviv. Elle séjournait à Los Angeles jusqu’en février. Prochain arrêt : Taïwan, suivi de Houston, Princeton, Washington et Pittsburgh.