Le critique d’art Mat Gleason ouvre sa galerie à Los Angeles

Los Angeles, le 20 avril 2012, Art Media Agency (AMA).

Le critique d’art Mat Gleason, connu pour avoir lancé le Coagula Art Journal en 1992, et blogueur pour la version anglophone du Huffington Post, inaugure le 21 avril sa première galerie dans le quartier chinois de Los Angeles.

Parfois considéré comme un des journalistes à scandale du monde de l’art, critiqué pour son cynisme, Mat Gleason a décidé, pour reprendre les termes de l’interview publié sur le site Artweek.la, de « passer de l’autre côté ». Dans cette même interview, il déclare qu’après avoir réussi à diriger un journal gratuit d’information sur l’art et d’avoir pu bien gagner sa vie avec, il avait voulu tenter de gagner sa vie également en tant que « commissaire d’exposition ». Il pense en effet que les galeries ne raisonnent pas assez en tant que « curateurs » et souhaite changer cette situation. Il critique également une forme de conservatisme en vigueur à Los Angeles, qui fait que selon lui, beaucoup de projets artistiques sont refusés de manière péremptoire par les galeristes. Lui semble vouloir se libérer de ces réflexes de refus, de même qu’il assume vouloir faire fructifier ses expositions à travers la commercialisation de produits dérivés.

Coagula Curatorial, dont le logo reprend la police de caractère de Coca-Cola, ouvre avec deux expositions : « Coney Island of the Mind », consacrée à l’artiste Tim Youd, qui traite de la vision du corps féminin dans la littérature, et « Beuys in the Basement », photographies inédites du documentariste d’origine allemande Michael Montfort, retraçant une performance de l’artiste Joseph Beuys en 1969.