Yto Barrada à Londres

Londres, le 5 juin 2012, Art Media Agency (AMA).

La galerie Pace Londres présente l’exposition de l’artiste marocaine Yto Barrada jusqu’au 14 Juillet 2012. Cette exposition marque la première présentation du travail de Barrada dans une galerie du Royaume-Uni. La plupart des œuvres présentées n’ont jamais été exposées.

Yto Barrada, née en 1971, vit et travaille à Tanger. La ville est une source clé d’inspiration pour son travail et un sujet majeur de sa carrière. L’exposition intitulée « Mobilier Urbain » est un ensemble de sculptures et de photographies qui examine la relation entre le développement urbain non contrôlé, le paysage botanique, et les formes subtiles de résistance. Gran Turismo royale est un modèle réduit d’une ville plutôt sombre accueillant l’arrivée d’un dignitaire politique. Quand un convoi de Mercedes noires émerge d’un tunnel, les palmiers poussent hors du sol, les trottoirs et les murs de papier révèlent des surfaces fraîchement peintes. La ville a été transformée pour les yeux des fonctionnaires. Le motif récurrent de l’œuvre de Barrada est l’arbre, et particulièrement le palmier, à la fois icône coopte de l’exotisme et pion à jouer dans le jeu de la planification urbaine.

Yto Barrada a été nommée artiste de l’année 2011 par la Deutsche Bank grâce à son œuvre Riffs, exposée à la Renaissance Society de Chicago jusqu’au 8 juillet. Elle a exposé son projet sur le détroit de Gibraltar à la fondation Antoni Tàpies à Barcelone, puis au Witte de With de Rotterdam, à la galerie nationale du Jeu de paume à Paris en 2006, à la Villa Médicis de Rome, ainsi qu’à l’appartement 22 à Rabat en 2010 et au MoMA de New York. Elle est représentée par la galerie Polaris à Paris et par la galerieofmarseille dans le sud de la France.

Depuis 2006, Barrada est la directrice et co-fondatrice de la Cinémathèque de Tanger.