Vartan of Nazareth: Missionary and Medical Pioneer in the Nineteenth-century Middle East

Londres, le 10 septembre 2012. Art Media Agency (AMA).

Vartan of Nazareth: Missionary and Medical Pioneer in the Nineteenth-century Middle East retrace l’histoire peu connue du missionnaire et médecin Pacradooni Kaloost Vartan, fils d’une famille de pauvres arméniens de Constantinople, ayant fondé un hôpital dans la ville de Nazareth il y a 150 ans.

Né en 1835, le jeune Vartan a étudié dans la première école de missionnaire de la capitale ottomane. Il quitta par la suite l’école pour s’engager dans l’armée britannique en tant qu’interprète. Témoin des horreurs de la guerre et de la difficulté que rencontrent les médecins sur le champs de bataille, il est attiré par une carrière de chirurgien et physicien. Ce livre se focalise sur son temps passé à Édimbourg, son mariage, puis le départ du jeune couple pour la Palestine.

Ce livre rend parfaitement compte de ce qu’était la ville de Nazareth au XIXsiècle. Pacradooni Kaloost Vartan a en effet dû lutter contre les préjudices des locaux, et leur aversion pour les missionnaires évangéliques. Malgré les tragédies qui se sont abattues sur la famille, cinq de leurs enfants sont morts, The Edinburgh Medical Missionary Society qui finançait alors le missionnaire, garde encore aujourd’hui des traces du dur travail réalisé par celui-ci afin de construire l’hôpital.

Le livre est illustré de nombreuses photos prises par les ingénieurs de la Palestine Exploration Fund. Les photos de la vie de tous les jours des Vartans, de l’hôpital où des blessés par balle arrivaient à dos de chameau, constituent entre autre un véritable témoignage historique. Le lecteur aura aussi un aperçu du développement de l’hôpital après la mort de son fondateur.

Ce livre est publié chez Paul Holberton Publishing au Royaume-Uni, et chez Casemate Athena aux Etats-Unis et Canada.