Le National Museum Cardiff s’intéresse à la domestication des chiens

Cardiff, le 10 octobre 2012. Art Media Agency (AMA).

L’exposition « The Wolf Inside », qui ouvrira ses portes le 13 octobre prochain au National Museum Cardiff, s’intéresse à l’histoire de l’animal domestique, et plus particulièrement à l’histoire du chien. L’exposition s’évertue à montrer le lien étroit qui existe entre les loups et les chiens – tant et si bien que certains scientifiques considèrent le chien comme une sous-espèce du loup, plutôt que comme une espèce à part entière. Des études conduites sur des chiens d’Europe, du Moyen Orient et d’Asie ont toutes montré la présence de gènes du loup.

Les 500 espèces différentes supposées de chiens sont le résultat de l’élevage sélectif, qui consistait à élever un animal dans le but de produire des traits caractéristiques, comme la capacité à la chasse, celle de garder une maison ou de vivre en harmonie avec le bétail.

En plus du chien, l’exposition s’applique à analyser les exemples du mouton et du poulet. Selon le mot de Pete Howlett, « Dans le monde d’aujourd’hui, nous considérons la domestication animale comme une chose acquise. Mais la domestication a été vitale pour l’évolution de la société humaine et sans elle, nous n’aurions pu jouir ni de la sécurité alimentaire que nous connaissons aujourd’hui, ni du plaisir que nous procurent ces compagnons à la maison. C’est un sujet fascinant, et nous pensons que nos visiteurs se sentiront concernés par cette exposition et l’apprécieront. C’est une occasion d’apporter des réponses à certaines questions épineuses qui subsistent au sujet des animaux domestiques ».

L’exposition est gratuite pour tous grâce au soutien du Welch Assembly Government.