Mamma Andersson à la Stephen Friedman Gallery

Londres, le 21 mai 2013, Art Media Agency (AMA).

Du 27 avril au 25 mai 2013, la Stephen Friedman Gallery présente le travail de l’artiste suédoise Mamma Andersson.

Cette quatrième exposition à la Stephen Friedman Gallery suit le succès des expositions au Moderna Museet en Suède, au Camden Arts Centre au Royaume-Uni et à l’Aspen Art Museum aux Etats-Unis.

« Gooseberry», le titre de la manifestation signifiant  « groseille », renvoie au fruit amer, translucide, épineux mais beau, mais également à l’expression anglaise « to play gooseberry », utilisée lorsque quelqu’un se sent éloigné, mis de côté, qu’il observe une scène sans en être acteur.  Hallucinatoires et énigmatiques, les peintures réunies dans la galerie présentent le regard sensible et personnel de l’artiste, empreint de mystère et de magie.