Kandinsky domine la vente Impressionniste et Moderne chez Christie’s à Londres

Londres, le 19 juin 2013, Art Media Agency (AMA).

La vente d’Art Impressionniste et Moderne organisée le 18 juin chez Christie’s à Londres a permis de réaliser un chiffre d’affaires de 64,077 M£ (après une estimation pré-vente entre 52,830 M£ et 75,800 M£) avec la vente de 84 % des lots et de 87 % de la valeur totale estimée.

Le lot ayant atteint le prix le plus élevé est la toile impressionniste de Vassily Kandinsky Studie zu Improvisation 3 (1909), vendue pour 13,5 M£, après avoir été estimée entre 12 et 16 M£. Au total, 18 œuvres ont dépassé le million de livres sterling, et 22 le million de dollars, tandis qu’Eugène Boudin et Constantin Brancusi établissaient de nouveaux records.

Parmi les autres faits marquants de l’encan, la vente de Paul Guillaume, 1916, d’Amedeo Modigliani (1884-1920), le seul parmi les quatre portraits que l’artiste a fait du marchand d’art à être dans une collection privée, vendu pour 6,781 M£, un prix conforme à l’estimation établie entre 5 et 7M£. Femme assise dans un fauteuil, 1960, de Pablo Picasso (1881-1973) a trouvé preneur pour 6,109 M£, après une estimation entre 4 et 6 M£, Sainte-Anne (St. Tropez) de Paul Signac (1863-1935) vendu pour 3,533 M£, au niveau de l’estimation haute de 3,5 M£ , Eve après le péché, une sculpture en marbre d’Auguste Rodin (1840-1917), conçue en 1880-1881 et réalisée en 1900-1915, vendue pour 2,861 M£, très au-dessus de l’estimation située en 500.000 et 700.000 £ ou encore Femme debout, 1956, un bronze d’Alberto Giacometti (1901-1966), qui a été vendu pour 2,637 M£, légèrement au-dessus de l’estimation haute de 2,5 M£.