Christie’s annonce sa nouvelle stratégie pour l’art coréen et japonais

New York, le 24 avril 2014, Art Media Agency (AMA).

Christie’s a annoncé sa nouvelle stratégie internationale pour ses départements d’art coréen et japonais. La maison a conçu des projets qui s’appliquent à la fois aux deux publics et aux enchères privées, ainsi qu’un nouveau focus sur les ventes exclusives en ligne et un renforcement de l’approche curatoriale.

Ses ventes feront l’objet d’un traitement plus resserré, comme la deuxième session « Asobi » d’art japonais qui se tiendra en octobre prochain à Londres, pour coïncider avec la semaine de la Frieze. En complément, en décembre, une vente intitulée « À la chandelle » célébrera le 400e anniversaire de la première vente aux enchères d’art japonais en Angleterre. Comme exemple notable de ses nouvelles séries de ventes en ligne, la prochaine intitulée « Arts de la période Meiji : magnificence de l’artisanat du Japon impérial » se déroulera en juin.

La restructuration implique le redéploiement des responsabilités et de nouvelles nominations. Katsura Yamaguchi va devenir directeur international de l’art asiatique, en parallèle de ses fonctions de directeur international de l’art japonais et coréen basé à New York. Au sein du département japonais, Mark Hinton est maintenu à la tête de l’expertise internationale et prend également les fonctions de directeur international, tandis que  Takaaki Murakami et Anastasia von Siebold ont été nommés chefs de ventes, respectivement pour l’Amérique et l’Europe. Pendant ce temps,  Heakyum Kim, vice-président et spécialiste senior du département d’art coréen de Christie’s, va chercher de nouvelles opportunités du côté des ventes thématiques, privées et en ligne.